Publié par

Museographie Interactive et Supports tactiles Digilor

Muséographie interactive mur d'écrans tactiles

Les supports tactiles Digilor : outils de médiation culturelle dans les musées

Les solutions tactiles développées par Digilor sont l’objet d’un investissement récent dans le monde de la culture (museographie interactive). Leurs qualités interactives permettent ainsi de capter l’attention de nouveaux publics et de mettre en valeur des lieux physiques par l’utilisation du numérique.

Un outil de personnalisation dans les projets de museographie interactive

Muséographie interactive mur d'écrans tactiles

Nombre de technologies tactiles sont développées au sein même des établissements culturels. L’objectif est de placer le visiteur dans une démarche active. A travers l’utilisation des outils numériques (applications tactiles développées par Digilor), l’individu personnalise sa visite et s’approprie les contenus disponibles. La technologie multitouch, notamment développée au musée des Confluences à Lyon, permet à chacun d’explorer les collections comme il l’entend pour développer sa propre approche du lieu.

Dépasser les limites physiques grâce à la museographie interactive

Muséographie interactive mur d'écrans tactiles

L’introduction des supports tactiles permet aussi de dépasser les limites physiques et technologiques imposées par les musées traditionnels. Les supports tactiles multiplient les capacités d’information et de présentation au sein des musées. La création d’applications spécialement dédiées aux expositions culturelles complète les informations classiques reçues par le visiteur et multiplie sa capacité d’action vis-à-vis des œuvres présentes. Outre la traditionnelle fonction de zoom, les solutions tactiles créées chez Digilor proposent des outils technologiques révolutionnaires. A titre d’exemple, le Kimbel Art Museum a imaginé pour ses expositions sur Braque et Picasso la possibilité de visionner les œuvre sous rayons ultra-violets et infra-rouges via des bornes tablettes tactiles et autres smartphones, et ce afin d’en découvrir la construction.

Préparer, prolonger et enrichir l’expérience culturelle

Muséographie interactive mur d'écrans tactiles

L’emploi des solutions digitales  de museographie interactive permet aussi  de prolonger la visite des institutions culturelles. En amont, les applications présentes sur les technologies tactiles donnent aux visiteurs l’ensemble des outils nécessaires à sa visite. Le quai Branly, comme nombre d’autres musées européens, propose ainsi sur son application mobile un agenda complet des manifestations à venir, avec un aperçu des collections disponibles et les informations pratiques nécessaires. Dans une optique marketing, la Brisith Library a exposé un panorama des pièces de sa collection avant même le début de son exposition.

De même, les technologies digitales de museographie interactive de Digilor sont employées comme outil de prolongement en aval des visites culturelles. La possibilité est offerte aux consommateurs de compléter leur expérience physique par la mise à disposition de documents complémentaires. Le centre Pompidou prévoit par exemple la mise en ligne des contenus de la bibliothèque Kandinsky, dans un but d’enrichissement de l’expérience de ses visiteurs.

Cibler un public nouveau

Muséographie interactive borne tablette iPad

L’interactivité de ces nouvelles solutions de museographie interactive pensées par Digilor attire un public nouveau. La mise en place de jeux et d’ateliers multimédia au sein même des structures culturelles constitue une occasion unique pour dynamiser la visite des plus jeunes. Il s’agit de mettre en dialogue les différentes interfaces physiques et numériques disponibles au service de la connaissance. L’exposition proposée par la cité des Sciences, Gaulois une exposition renversante, fait ainsi office de modèle. L’introduction du numérique s’y fait en complément des contenus physiques déjà présents et permet de susciter l’intérêt du public sans en accaparer l’attention.

L’emploi des supports tactiles au sein des musées connaît donc un nombre d’utilisations conséquentes, qui laisse présager une introduction croissante de ces technologies à des fins culturelles. S’ils ne remplacent pas la visite physique, les supports tactiles la complètent à merveille pour séduire une population toujours plus familiarisée aux outils numériques.