Publié par

Le vélo connecté avec écran tactile

Vélo connecté avec écran tactile

Le vélo est une des inventions les plus anciennes qui, le pensait-on, avait atteint un seuil technologique maximal. L’intégration d’un moteur et de pièces électroniques ont permis d’inventer une nouvelle gamme d’ores et déjà en vente sur le marché : les vélos connectés. Que ce soit un vélo pour se déplacer en ville ou un vélo d’appartement, les écrans tactiles se sont intégrés au design du vélo pour donner un nouveau souffle d’innovation à cet objet si commun.

L’intégration du numérique révolutionne la mobilité

La mobilité urbaine connaît une révolution avec l’introduction sur le marché d’un vélo à assistance électrique (VAE), léger et connecté. Le créateur de Meetic, Marc Simoncini s’est associé à Jules Trecco pour fonder l’entreprise Angell et proposer ce VAE. Ce vélo innovant mise sur l’intégration des nouvelles technologies et un design épuré pour séduire.

Vélo connecté avec écran tactile

© Copyright : Angell Bike

 

Présenté à Paris lors d’une conférence de presse, Angell est un vélo résolument urbain qui se range dans la catégorie des VAE légers qui entendent bien ne pas sacrifier le design pour incorporer une aide électrique. C’est ainsi un cadre en aluminium gris métallisé à la géométrie originale qui est présenté, profitant à première vue d’un beau niveau de finition et associé à une fourche en carbone qui pourra absorber une partie des vibrations, évitant l’intégration de suspensions. Le moteur est pour sa part intégré dans la roue arrière afin de conserver un cadre classique. La batterie se charge en 2 heures et est fixée sur l’arrière du tube de selle. Positionnée à cet endroit, la batterie gagne cependant une autre fonction en intégrant directement des feux arrière, des clignotants et un témoin de freinage.

Des clignotants et un feu, on en trouve d’ailleurs aussi sur le guidon, intégrés respectivement dans les poignées et sur l’avant du cintre. Il ne fait qu’un avec la potence pour mieux intégrer toute l’électronique du vélo, et notamment un écran LCD couleur et tactile de 2,4 pouces servant à afficher les informations de l’ordinateur de bord et même les instructions de navigation GPS. De petits moteurs de vibrations sont également intégrés pour indiquer à l’utilisateur quand tourner, évitant ainsi d’avoir à regarder l’écran régulièrement. Angell vise aussi la sécurité, hébergeant une puce 2G qui sert aussi aux mises à jour automatiques à distance et un GPS pour géolocaliser le vélo et alerter son propriétaire en cas de vol. En le connectant avec son téléphone, le GPS optimise le parcours de l’utilisateur en fonction de la circulation et de la météo. Des capteurs de mouvements sont également présents pour détecter une éventuelle tentative de vol et déclencher une alarme sonore.

L’intégration d’un écran tactile permet d’apporter d’autres fonctionnalités comme la possibilité de programmer des objectifs personnels avant un trajet en renseignant une distance parcourue et un nombre de calories brûlées. De plus, l’écran n’a pas besoin d’être obligatoirement connecté à une application mobile pour fonctionner. L’utilisateur peut également accéder aux principales informations de conduite : niveau de batterie, calories, vitesse et distance.

Quand le numérique s’allie au vélo pour améliorer la santé des seniors

Vélo cognitif écran tactile

© Copyright : Rev’Lim

Néanmoins, la mobilité urbaine n’est pas le seul domaine en passe d’être révolutionné : l’entreprise Rev’Lim a développé un vélo cognitif à destination des seniors. Ce vélo d’appartement doté d’une tablette tactile a un double intérêt : entretenir sa condition physique mais également développer son intellect au moyen de jeux avec stimulation cognitive proposés sur la tablette, spécialement conçus avec des neurologues. Intégrer un écran tactile sur un vélo d’appartement permet de faire travailler à la fois les muscles et le cerveau. C’est en ce sens qu’une cinquantaine d’EHPAD se sont dotés d’un vélo cognitif. Ce vélo connecté permet à ses utilisateurs d’alterner entre efforts physiques et jeux intellectuels comme des jeux de mots, de logique ou d’images. L’intensité du pédalier ainsi que la difficulté des jeux disponibles sur la tablette peuvent être réglés au moyen d’une assistance. Ce vélo cognitif repose sur le concept de la double stimulation en mobilisant les muscles et le cerveau, ce qui apporte de réels bénéfices notamment pour les personnes âgées. Plusieurs EHPAD utilisent ce vélo cognitif comme un outil de prévention dans la perte de l’autonomie. Un tel vélo peut également inciter les personnes réfractaires au sport à pratiquer une activité physique régulière. En effet, les jeux permettent de détourner l’attention de l’effort physique.