Posted on Laisser un commentaire

Les dispositifs interactifs pour sensibiliser à l’environnement

Les dispositifs interactifs pour sensibiliser à l’environnement

Alors que les rapports écologiques sur l’état de la planète sont de plus en plus alarmants, il est nécessaire et même urgent de sensibiliser le public aux problématiques écologiques et environnementales. Préservation des espaces, tri des déchets, réduction du gaspillage, la protection de l’environnement passe aussi par des actions du quotidien, et les dispositifs interactifs s’imposent désormais comme des intermédiaires innovants dans ce combat pour sauver la planète.

Rendre les espaces de sensibilisation plus attractifs

De nombreux espaces sont propices à la sensibilisation à la protection de l’environnement. Néanmoins, il s’agit d’un sujet souvent évité, peu glamour, et qui peut-être compliqué à rendre attirant.

Les dispositifs interactifs, de par leur format et contenu attractifs, voire ludiques, savent se rendre plus intéressants aux yeux du public. C’est ce qu’a remarqué le Jardin Botanique Jean-Marie Pelt, à Nancy. Préservant de nombreuses espèces végétales, le Jardin a également pour objectif de sensibiliser les visiteuses et visiteurs à la conservation des plantes, et à la protection de l’environnement.

Avec l’aide de Digilor, le Jardin Botanique s’est dirigé vers une solution digitale. Des tablettes tactiles ont été installées sur des présentoirs, avec une application très simple à utiliser. L’objectif est de proposer du contenu accessible, des informations faciles à aborder, tout en offrant une expérience immersive et pleine de sens.

Mettre la protection de l’environnement à la portée de tous

Protéger et aider à conserver l’environnement n’est pas réservé à une partie de la population. Tout le monde peut, par des petites actions quotidiennes, protéger la planète.

Dans les Landes, une lycéenne et 2 lycéens ont fait de leur projet de Travaux Pratiques Encadrés l’occasion de servir la cause environnementale. Le « Self-e » est une borne imaginée afin de limiter, voire supprimer le gaspillage alimentaire à la cantine du lycée. Elle permet, en association avec une application mobile, aux lycéennes et lycéens d’indiquer leur présence à la cantine, leur choix de repas, afin d’en informer les cuisinier.ère.s, et limiter le gâchis.

Au syndicat mixte de traitement des déchets Valodéa, dans les Ardennes, tout a été mis en place afin de permettre aux visiteur.se.s d’en savoir plus sur le tri des déchets. Grâce à des bornes interactives, et deux solutions innovantes. Ces dernières consistent en des petits jeux destinés aux petit.e.s et aux grand.e.s, qui vont, de manière ludique, apporter un support à la visite, tester les connaissances des intéressé.e.s, et offrir des enseignements supplémentaires, en permettant  également une captation des plus jeunes.

Former tous les acteurs, à tous les niveaux

Au-delà de la sensibilisation du public, Digilor s’est également engagée à apporter des solutions afin de former les professionnel.le.s, dans différents milieux.

Digilor a apporté son expertise à l’entreprise australienne Nufarm, disposant d’usines de production dans 16 pays, et distribuant des produits dans plus de 100 pays. L’entreprise commercialise des produits pour éliminer les prédateurs et les mauvaises herbes, et les distribue dans le monde entier. Digilor a installé, afin de former l’ensemble des personnes travaillant sur les différents sites, des bornes interactives, avec une application.

A l’image de ce partenariat, il est possible d’imaginer l’implantation, dans de nombreux secteurs, de ce type de bornes, afin de sensibiliser et de former le personnel sur les enjeux écologiques de l’activité qu’ils réalisent, afin d’adopter, à l’échelle d’une entreprise entière, un comportement plus responsable. C’est une solution peu coûteuse, notamment parce qu’elle ne requiert pas la présence d’une personne pour former les équipes, mais aussi parce que les bornes peuvent être utilisées à d’autres fins, et ainsi maximiser leur utilisation.

Le travail entre Digilor et des acteurs de la sensibilisation à l’environnement, ainsi que les initiatives d’acteurs individuels sont une bonne manière de mettre, grâce au digital, sur le devant de la scène les problématiques environnementales. Les dispositifs interactifs, de par leur efficacité et leur simplicité d’utilisation, se placent comme des outils de premier choix dans la sensibilisation du public à la protection de l’environnement et à la sauvegarde de la planète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *