Publié le

Le BYOD : présentez sans fil dans votre salle de classe

BYOD Bring Your Own Device école numérique

À première vue, le BYOD (Bring Your Own Device) est un énième acronyme barbare. On l’appelle d’ailleurs AVEC en français, pour « Apportez Votre Equipement personnel de  Communication ». Mais cela va plus loin que ça. Le projet BYOD permet à l’élève de travailler de n’importe quel endroit à n’importe quel  moment, avec son appareil numérique personnel (ordinateur, tablette, smartphone) plutôt  que celui prêté par l’établissement. Pourquoi n’y a-t-on pas pensé plus tôt ?! Favoriser l’apprentissage, faciliter les présentations  sans fil, utiliser du matériel que les élèves maîtrisent… Les bénéfices sont multiples.  L’idée était toute trouvée. Mais d’autres paramètres entrent dans la danse.

Pourquoi et comment intégrer le BYOD dans une salle de classe ? Quels sont les enjeux à prendre en compte pour un tel projet ? 

Les bénéfices du BYOD 

Mieux communiquer et échanger. Révolutionner les présentations. Booster la  motivation. Tels sont les bénéfices principaux du BYOD. 

En effet, d’une part ce type de configuration permet un accès facile, immédiat et  personnalisé à des équipements numériques pour tous à l’école. Il facilite également la  communication entre enseignant et élèves, et les échanges entre élèves en classe. 

D’autre part, un ordinateur couplé à un écran interactif peuvent faire des miracles. Les  présentations sans fil sont désormais possibles. Liberté, interactivité, flexibilité sont les  maîtres-mots. Concrètement, vous renvoyez l’image de votre écran personnel vers l’écran  partagé à l’aide de ce qu’on appelle une clé miroir. Et cela change la vie, le gain de temps  est colossal. 

Enfin, l’engagement des élèves est décuplé. Votre cours est plus dynamique, vous captez  leur attention plus facilement. Et en travaillant sur leur propre appareil, la continuité entre l’école et la maison se fait naturellement.

Transformation classe numérique ordinateur

Quels sont les enjeux du BYOD ? 

Les bénéfices sont nombreux, mais en pratique ce n’est pas aussi simple. D’autres  paramètres doivent être pris en compte pour permettre de réduire la frontière entre  l’utilisation personnelle et l’utilisation en classe le plus naturellement possible. Les  enjeux sont les suivants : 

  • Penser l’infrastructure de l’établissement pour que l’utilisation du BYOD soit  idéale. Cela impacte entre autres l’architecture du réseau ou la qualité des serveurs. Tous les élèves doivent pouvoir se connecter avec leur appareil personnel sans difficulté. 
  • Mettre l’accent sur la sécurité. En lien avec l’infrastructure, tout doit être mis en  place pour sécuriser le réseau sur lequel les élèves se connectent avec leur  ordinateur ou leur tablette. Le système BYOD est censé protéger leurs données personnelles. L’objectif étant d’éviter piratages et autres opérations malveillantes. 
  • Miser sur l’équité entre élèves, car le BYOD doit être mis en place indépendamment de leur situation sociale. Il ne faut pas exclure de ce mode de  fonctionnement les élèves qui n’ont pas de matériel personnel. Un co-financement  par l’Etat de dispositifs d’aides permet à ces élèves de pouvoir utiliser des appareils  en classe. 
  • Former les équipes pour apporter un support technique et pédagogique. En tant  qu’enseignants, vous devez être capables d’aider et dépanner un élève qui rencontre  une difficulté avec son appareil à tout moment. Il faut prendre en compte la diversité  des appareils sur le marché et être préparés à toutes les situations pour ne pas  pénaliser l’élève qui ne pourrait pas avancer au même rythme que les autres.

Pourquoi et comment intégrer le BYOD dans une salle de  classe ? 

Le BYOD est une solution qui permet de simplifier l’utilisation du numérique en classe,  puisque les élèves connaissent déjà le matériel. En tant qu’enseignants, vous n’avez qu’à  capitaliser sur ces connaissances dans le cadre d’un projet éducatif. Votre rôle est  également de sensibiliser les élèves à une bonne utilisation du numérique. Et par bonne utilisation, on entend responsable et éthique.

Mais vous vous demandez peut-être pour quel type d’activités évoluer en BYOD. Sachez  que la plupart de vos pairs l’utilisent pour des activités spécifiques, qui favorisent la  recherche, la collaboration et le partage d’idées entre élèves

De plus, afin que tout le monde évolue dans un environnement BYOD optimal, il est  primordial de définir des objectifs pédagogiques et de fixer des règles. Avant la classe,  pendant et après. 

Avant, vous pouvez donner des consignes pour réaliser une tâche grâce aux équipements  personnels. En classe, vous précisez à quel moment les élèves peuvent utiliser leur matériel  personnel et comment. Après, vous pouvez intervenir pour assurer la continuité pédagogique  de ce que vous avez travaillé en classe. 

Parmi tous les avantages, il faut retenir que les périphériques sans fil favorisent  l’apprentissage des élèves et facilitent les présentations. Intégrer le BYOD dans une  salle de classe est loin d’être une mauvaise idée, c’est une opportunité. Cela dit, il faut  garder à l’esprit les enjeux sociaux, de gestion et de sécurité que cela implique.