Publié par Laisser un commentaire

Le digital arrive dans les chantiers

Le digital arrive dans les chantiers

Comme l’ensemble des secteurs de la société française, la construction n’échappe pas à la digitalisation et à l’arrivée de nouveaux outils. Ces derniers permettent de faciliter l’accès à l’information pour les personnes travaillant sur le chantier comme pour les personnes extérieures. La digitalisation des chantiers constitue également une excellente opportunité : elle devrait, selon le Forum Économique Mondial, faire économiser aux entreprises du secteur entre 1 et 1,7 trillion de dollars par an sur les phases de conception, d’ingénierie et d’exploitation.

Faciliter l’accès aux données BIM

Les données BIM (Building Information Modeling) sont des données qui, au travers de l’utilisation d’un modèle 3D, permettent d’obtenir l’ensemble des informations d’une construction. Avec ces données, il est ensuite possible de prendre des décisions et de les communiquer.

Le digital s’invite sur ce domaine en les rendant accessible via une tablette tactile dans une protection importante. Une telle tablette permet de données accès facilement à l’information à toutes les parties prenantes d’un chantier et de garantir son accessibilité à l’ensemble des acteurs.

Toutefois, si le BIM est un facteur de réussite des projets de construction, il n’est qu’un premier pas vers une digitalisation plus complète. Cette technique de gestion de projet a un grand avenir mais doit être accompagné d’un mouvement plus global de digitalisation.

Une digitalisation plus globale du secteur de la construction

Ainsi, au-delà du BIM, c’est une digitalisation plus importante du secteur du BTP (Bâtiment – Travaux Publics) qui est attendue dans les années à venir. En effet, la mise en place de banques de ressources numériques partagées, ainsi que le développement de processus d’extraction d’informations est le deuxième acte. Ce dernier permet de créer un réseau de dématérialisation qui rend accessible les données à l’ensemble des acteurs.

Par ailleurs, la digitalisation élimine les frontières entre l’aspect physique d’un chantier (comprenant la main d’œuvre, les matériaux, et les machines) et l’aspect numérique. A terme, on constate l’arrivée d’un monde dans lequel la communication entre l’homme et la machine devient optimale, notamment au travers d’applications de terrain adaptées aux usages de l’ensemble des parties prenantes.

Borne travaux publics information

Les avantages de la digitalisation des chantiers

La digitalisation des chantiers présente de nombreux avantages pour l’ensemble des parties prenantes du chantier. D’abord, l’arrivée d’outils digitaux permet de faciliter le partage d’informations et de le rendre efficace. Ainsi, en disposant d’outils adaptés, il est possible de donner l’accès aux équipes sur le terrain aux documents les concernant au travers d’un espace unique de documentation. Ce dernier regroupe l’ensemble des documents pertinents sur les phases de planification, de conception, d’exploitation et de maintenance. Il permet ainsi à l’ensemble des travailleurs d’un chantier d’inscrire son action dans une dynamique plus globale.

D’autre part, l’utilisation d’outils digitaux sur les chantiers peut être un moyen de gérer efficacement le projet et d’accroître l’efficacité des actions menées en gérant mieux l’organisation du travail et la gestion du temps. En réduisant les retards, l’utilisation d’outils numériques pourrait permettre une réduction des coûts des projets de près de 20% sur l’ensemble de leur cycle de vie.

Cela étant dit, les outils digitaux permettent également de développer les interactions entre toutes les parties prenantes d’un chantier. Ainsi, des maquettes peuvent être annotées par l’ensemble des travailleurs permettant une diffusion rapide et efficace des remarques énoncées. En tirant parti de cette possibilité, la collaboration entre les équipes (sur le terrain et en bureau) se voit améliorée. Au-delà d’une collaboration accrue entre les équipes, il est également possible de considérer l’amélioration des relations avec les fournisseurs en passant des commandes en direct sur certains produits, en ajustant des heures de livraison, et en laissant des commentaires sur les produits achetés. Les outils digitaux s’adressent ainsi à l’ensemble des acteurs d’un projet de construction.

Pour finir, le dernier avantage de l’utilisation d’une telle technologie sur les chantiers réside dans la capacité d’analyse des projets antérieurs. En effet, les erreurs pourront ainsi être évitées et l’expérience acquise est véritablement consolidée. Vecteur d’économie et permettant de conserver un historique, le digital a toute sa place sur les chantiers.

Une borne tactile sur les chantiers : l’information du public

Dernier aspect de cette chaîne de valeur : le public. Un chantier est généralement l’occasion de grandes modifications dans le paysage urbain. Il est alors possible de mettre en place une borne tactile permettant au public d’obtenir des informations sur le projet en cours. Film informatif, plan en 3D, calendrier, galerie photos… Voilà autant de possibilités permettant de donner l’accès à des informations au grand public.

Avec un outil aussi simple et intuitif qu’une borne tactile, les riverains pourront obtenir des informations concernant le projet de construction et de se projeter dans le futur de leur quartier. Un tel outil permet de faciliter le dialogue entre les parties prenantes et de diffuser facilement l’information sur le chantier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *