Publié par Laisser un commentaire

Secteur médical, les salles d’attente se mettent massivement au numérique

Borne interactive impression ticket fil attente

Rarement agréable, une visite chez le médecin peut devenir véritablement déplaisant si le passage dans la salle d’attente se passe mal. Et… c’est souvent le cas. Entre ennui, et parfois stress de la consultation, il est nécessaire de connecter cet espace fermé, et de le dynamiser pour qu’il ne soit plus craint mais, qu’au contraire, il se transforme en lieu de sensibilisation et d’information.

L’urgence de la digitalisation de la salle d’attente

L’un des problèmes avec la salle d’attente, c’est qu’elle est presque inévitable. En attendant le jour où les médecins pourront se dédoubler, il est nécessaire et urgent de se pencher sur la salle d’attente.

Lieu impersonnel, froid, et synonyme d’angoisse pour certains, la salle d’attente des médecins est un redoutée. Entre les quintes de toux de son voisin, les enfants assommés par la fièvre, pleurant à tue tête, et le médecin qui, débordé de patients, arrive en retard, l’objectif est de rendre cette attente constructive.

Il faut être en mesure d’apporter au client une expérience agréable et enrichissante. L’idée est, d’une part, de pouvoir se détendre, et ne plus voir cette pièce comme une torture, et d’autre part d’apporter des informations qui peuvent intéresser le patient, afin qu’il puisse aborder de manière sereine et préparée.

Les objectifs du digital dans le médical

Le digital doit se mettre au service du médical, et remplir entièrement ses objectifs d’information, de prévention, de sensibilisation.

Car, en effet, le premier avantage à se doter d’outils digitaux dans une salle d’attente, c’est de pouvoir sensibiliser les patients à certains enjeux sanitaires. Via des écrans, tactiles ou non, du contenu peut être diffusé, afin que le patient puisse se renseigner sur les bonnes conduites à avoir, sur les pratiques à risque et sur leurs conséquences. Un affichage dynamique permet au patient de mieux retenir les informations, et de mieux les enregistrer.

De la même manière, il est possible d’afficher du contenu lié aux procédures médicales. Par exemple, certains centres de dépistages ont équipé leur salle d’attente d’écrans, diffusant la procédure des différents dépistages. C’est à la fois rassurant et éducatif, puisque le patient sait ce qu’il va se passer, et comprend la procédure sans juste la subir. On peut aussi y afficher des témoignages, ou de courts reportages, afin de rassurer les patients, de les mettre à l’aise.

L’autre atout du « digital in médical », c’est sa souplesse. Du dentiste au médecin généraliste, en passant par le chirurgien plastique ou le gynécologue, les écrans et autres affichages dynamiques peuvent s’adapter à toutes les salles d’attentes. Cette flexibilité est précieuse, car elle permet d’afficher du contenu tout à fait personnalisé. Cette souplesse est soutenue par les applications personnalisables, qui vont s’adapter à tous les besoins des différents médecins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *