Publié par Laisser un commentaire

Affichage dynamique : tour d’horizon des campagnes qui marquent

prise de selfie ecran affichage dynamique reconnaissance faciale

Au cœur des tendances en termes de digitalisation, l’affichage dynamique et son panel d’outils répondent à un ensemble de besoins des clients. Surtout, ses nombreux dispositifs permettent aux enseignes ou aux différents acteurs de développer leur créativité. Ces dernières années, de nombreuses marques ont lancé des campagnes toutes plus innovantes les unes que les autres, afin de susciter l’intérêt pour leur enseigne, grâce à des outils divers et accessibles.

L’affichage dynamique au service d’événements ponctuels

A l’occasion de la sortie du film Batman vs Superman : Dawn of Justice, en Australie, des écrans interactifs ont été implantés à Sydney et à Brisbane. Grâce à une caméra, les passants pouvaient prendre un selfie et l’éditer afin de se grimer en Batman ou en Superman. Ils pouvaient ensuite partager leur photo sur les réseaux sociaux. Cette campagne permet d’étendre la visibilité du blockbuster : les passants de ces deux grandes villes n’ont pas pu passer à côté de ces publicités 3.0.

De la même manière, pour la sortie du film Dory, le même type de panneau publicitaire digitale a été mis en place dans plusieurs villes de France. Ludique et interactif, l’affichage avait pour but d’intéresser parents et enfants, en les plongeant (littéralement) dans l’univers du poisson. Ce système était couplé à un diffuseur de bulles de savon, qui permettait une belle immersion dans l’univers du film.

Durant l’Euro 2016, The Press Association a permis aux passants des gares et centres commerciaux en Angleterre de suivre les grandes lignes de l’évènement. Chaque nouvelle importante apparaissait en temps réel sur des panneaux publicitaires à l’affichage dynamique. Les scores et heures de matchs étaient également diffusés sur ces panneaux, afin que tout le monde puisse suivre l’événement.

Un moyen de (re)trouver sa visibilité pour les grandes marques

Il arrive que les marques ayant toujours eu une place importante sur le devant de la scène ait envie de booster leur visibilité, ou de retrouver une visibilité perdue au fil des années. Les outils de l’affichage dynamique sont de bons moyens de réaliser des campagnes ponctuelles afin de se lancer ou de se relancer.

C’est l’exemple de Snickers qui a choisi l’humour comme stratégie publicitaire. Sa campagne a créé le buzz : sur des panneaux digitaux, les passants pouvaient voir Marilyn Monroe, et lorsqu’ils s’approchaient, une caméra à reconnaissance faciale envoyait un signal, et le visage de l’actrice se changeait en celui de Willem Dafoe. Des messages humoristiques étaient alors diffusés, afin de surprendre les passants.

Pour la sortie de ses nouvelles chaussures, les ZPump Fusion 2.0, Reebok s’est approprié les murs de la station de métro Tsim Sha Tsui à Hong Kong. L’enseigne s’est servie de sa marque de fabrique, des boutons Pumps (permettant de gonfler les chaussures pour qu’elles épousent parfaitement les formes du pied) offraient aux passants la possibilité de participer à un jeu de réflexe, durant lequel ils devaient appuyer le plus vite possible sur les boutons s’illuminant. Le joueur qui dépassait les 80% de réussite gagnait une coque de smartphone à l’image de Reebok, et un coupon de réduction pour acheter des ZPump Fusion 2.0.

Des outils souvent adoptés par les constructeurs automobiles

Lors de la sortie de nouvelles voitures, ou pour l’apparition de technologies innovantes, il n’est pas rare que les constructeurs automobiles aient recours à des outils tels que des écrans, des panneaux publicitaires. L’affichage dynamique se met alors au service du secteur automobile, pour des campagnes ponctuelles et marquantes.

Lors de la sortie de la Citroën C1 Vivofit, en partenariat avec la marque Garmin, spécialisée dans la navigation par GPS et les objets connectés, Citroën a proposé aux habitants de Milan un jeu de course. Il suffisait de se positionner sur des traces de pas, en-dessous desquelles se trouvaient des capteurs, et une course, où le passant n’avait pas à bouger, se mettait en marche. À la fin, il leur était attribué un niveau selon leur résultat dans la course, et ils pouvaient prendre un selfie, qui leur était ensuite envoyé par e-mail.

Mercedes-Benz s’est également servi de l’affichage dynamique pour promouvoir sa nouvelle classe E. Cette dernière a été conçue dans un souci de sécurité, et notamment avec une nouvelle technologie de sécurisation des angles morts, et a mis ce système au centre de sa stratégie publicitaire. Avec deux écrans digitaux et un prisme holographique, les passants pouvaient voir un cycliste caché derrière la voiture et ainsi révéler l’importance de ce genre de dispositifs.

Et dans la matière, Digilor s’adapte parfaitement à tous les besoins, quels que soient les acteurs. Avec une large gamme de dispositifs d’affichage dynamique, Digilor répond à un ensemble de besoins : écrans, bornes et totems se mettent au service de la publicité et améliorent la visibilité des enseignes et acteurs en tous genres.

Une bonne utilisation des stratégies de communication et notamment des outils de l’affichage dynamique permettent à des enseignes ou des acteurs de gagner en visibilité, d’améliorer l’image de marque et d’intéresser de nouveaux clients. Pour des événements ponctuels, l’affichage dynamique est également intéressant afin de tenir les passants au courant, ou pour inciter les enfants et les plus grands, avec des jeux et des outils interactifs, à se rendre, par exemple, au cinéma.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *