Nous contacter

Digilor

SERVICE COMMERCIAL 01 41 68 23 76
SERVICE COMMERCIAL 01 41 68 23 76
SERVICE COMMERCIAL 01 41 68 23 76

Comment créer une publicité attractive auprès des passants ?

TargetAds affichage publicitaire personnalisé

L’affichage dynamique offre aux entreprises une solution pertinente de création de campagnes publicitaires. Certaines règles et pratiques sont cependant à adopter afin de diffuser un contenu ciblé et percutant.  

Quels sont les précautions à prendre dans l’élaboration d’une campagne publicitaire ? 

Une entreprise peut désormais utiliser l’affichage dynamique pour créer une campagne d’affichage dynamique complète et gérer à distance ses contenus. Le développement de logiciels utilisables en ligne rend possible cette manipulation, qui permet d’innover, de communiquer et d’informer. C’est un outil flexible, peu couteux et qui présente une interface simple d’utilisation, intuitive et accessible. Le fonctionnement réside dans une connexion internet stable afin d’accéder au logiciel et d’élaborer des contenus qui seront ensuite affichés sur des écrans. Ces visuels peuvent également être diffusés en temps réel et prendre des formes différentes : informatifs, éducatifs, publicitaires…Trois étapes sont nécessaires dans la programmation d’un contenu : la création et l’organisation de l’émission des contenus d’affichage, l’envoi aux serveurs dédiés (grâce à un hébergement sécurisé) et la diffusion sur tous les écrans, sur différents sites. 

Les bénéfices de cette mise en place sont nombreux et permettent de répondre aux besoins diversifiés des entreprises. Ils peuvent en effet augmenter la visibilité de l’entreprise, communiquer sur les différents services proposés, tout comme enrichir l’expérience utilisateur avec des contenus ciblés. Mais l’affichage dynamique propose aussi de valoriser et de moderniser l’image de l’établissement, tout en renforçant le capital sympathie. 

La création d’une campagne adéquate passe aussi par la mise en œuvre d’une publicité ajustée et mémorable. L’élément essentiel réside dans le fait que les clients puissent bien lire le message délivré et ainsi le retenir. Pour cela, l’entreprise doit décider en amont de ce que les clients vont retenir de la publicité, puisqu’un utilisateur ne retient en moyenne que 5 à 9 éléments dans une liste, jamais plus, et particulièrement le premier et dernier. Il est donc stratégique de miser sur une phrase d’accroche et de conclusion percutantes. 

Il est conseillé d’utiliser la méthode GOH : Grouper, Organiser et Harmoniser. Ces concepts doivent devenir des automatismes pour mener à bien la création d’une campagne publicitaire. Le premier élément consiste à grouper les entités pour qu’elles soient plus faciles à lire, comme un numéro de téléphone français contenant 10 chiffres, mais réunit par groupe de 2. L’organisation ensuite consiste à façonner des repères pour le client afin qu’il retienne au mieux les informations. A titre d’exemple, une entreprise peut placer le prix d’une promotion toujours en bas à droite de l’écran pour préserver une similitude constante. Enfin il est important d’harmoniser et de conceptualiser, en instaurant un rythme avec des sonorités similaires : dans une liste d’informations par exemple, commencer toutes les phrases par le même pronom facilite la lecture du client. 

Quelles règles suivre pour rendre une publicité dynamique et attractive

Un client ou usager ne passe devant un écran que pendant quelques secondes : le message doit être clair, lisible et percutant pour être mémorable. Pour cela, il faut respecter quelques règles. L’écran doit tout d’abord être bien positionné : jamais à l’entrée, puisqu’il faut laisser le temps au client d’analyser le message, et derrière les employés car les clients regardent en premier lieu les personnes. Il peut aussi être stratégique de placer un miroir à côté de l’écran. Ce dernier fait ralentir les clients car ils aiment se contempler, et donc passent plus de temps dans le magasin et face aux écrans. Il faut faire attention aux reflets, ne pas placer les écrans trop hauts, ne pas faire de concurrence d’autres affiches pour trouver une certaine harmonie…. Enfin l’écran doit être au plus près du produit pour renforcer son action. 

Une fois l’affichage placé, les messages doivent être définis. Les informations doivent être visibles, il faut considérer le contraste, la police d’écriture, le nombre de mots, les alignements, etc. Concernant le contraste, il faut être vigilant dans le choix d’un texte dont la couleur n’est pas trop proche avec le fond, pour que le message soit mis en avant. La police a un rôle central, il est recommandé d’opter pour des polices sans serif, sans empattement, d’une taille suffisamment grande et de ne pas tout écrier en majuscule. Chaque police reflète une ambiance : une police fine la simplicité, une police épaisse la confiance en soi, une police à espacement fixe la fiabilité et une police ronde pour l’effervescence. 

De plus, le nombre de mots n’est pas à négliger : un affichage trop court peut être incompréhensible, et non lu s’il est trop long. Il est alors nécessaire de déterminer le nombre de mots à afficher sur un écran dynamique. Des études ont prouvé que le nombre idéal de caractères est de 22, soit 6 mots. Le message sera fort et marquant. Enfin, les alignements sont importants pour attirer l’œil du client et accélérer la lecture. Ils doivent être alignés à gauche de l’affichage pour le texte, et au centre pour le titre. Un alignement à droite risque de ralentir la lecture et que le client ne se souvienne pas du message précisément. Pour atteindre ses objectifs, une entreprise doit finalement veiller à bien respecter ces règles pour optimiser l’affichage dynamique et ses avantages. 

Partagez cet article

LinkedIn
Twitter
Facebook

Sommaire

Ces articles peuvent vous intéresser