Nous contacter

Digilor

SERVICE COMMERCIAL 01 41 68 23 76
SERVICE COMMERCIAL 01 41 68 23 76
SERVICE COMMERCIAL 01 41 68 23 76

Comment réussir son projet d’affichage dynamique ? Suivez ces 6 étapes

Affichage dynamique communication

C’est décidé, vous allez sauter le pas. Vous vous lancez dans un projet d’affichage dynamique pour donner un coup de boost et moderniser votre communication.

Cela fait trop longtemps que vous souhaitez diffuser des contenus interactifs sur des supports numériques. Mais sans jamais oser, faute de temps, de budget ou simplement par manque d’opportunités.

Cette fois, rien ne peut s’opposer à ce changement. Une question demeure cependant : comment faire ?

Grâce à 6 étapes et bonnes pratiques bien ficelées, Digilor vous montre comment mener à bien votre projet d’affichage dynamique.

1 – Définir les objectifs de la stratégie de communication

On ne se lance pas dans un projet sans en définir le ou les objectifs. Sans une stratégie clairement établie.

Alors la première étape consiste à placer le curseur sur des objectifs SMART (pour Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste et limités dans le Temps).

À partir de ces objectifs, vous pouvez établir une stratégie de communication et y allouer les ressources nécessaires, en fonction des contraintes.

Vous pouvez par exemple avoir recours à l’affichage dynamique pour :

  • Mettre en valeur l’image de votre marque
  • Développer la visibilité de votre offre (et potentiellement augmenter vos ventes)
  • Améliorer l’expérience client

L’idéal est de définir des indicateurs de performance pour pouvoir faire un bilan de façon régulière.

2 – Choisir l’emplacement de l’affichage dynamique

Le lieu d’installation de la solution d’affichage dynamique est primordial. C’est entre autres l’emplacement qui détermine quel support vous pouvez envisager pour votre point de vente.

Et vos possibilités se porteront sur tel ou tel produit selon que vous prévoyez de l’installer à l’intérieur, en extérieur ou en vitrine par exemple.

Il y a l’emplacement physique, certes. Mais l’emplacement stratégique est aussi à prendre en compte

En termes d’impact marketing, veillez à ce que votre affichage dynamique s’inscrive parfaitement dans le parcours client (salle d’attente, à l’entrée ou au-dessus des caisses…). Rappelez-vous que tout est une question de tactique.

3 – Choisir un matériel adapté aux besoins et aux contraintes

Cela implique de sélectionner plusieurs éléments les plus adaptés :

  • Le bon support d’affichage digital

Borne vidéo, totem multimédia, écran numérique… il y en a pour tous les goûts, tous les budgets, mais surtout pour tous les besoins.

Vous devez choisir en fonction de plusieurs paramètres : taille de l’écran, luminosité, résistance, etc. Tout dépend de l’environnement dans lequel sera placé le dispositif d’affichage numérique.

  • Le bon logiciel pour diffuser les contenus

Le logiciel doit être facile à utiliser, intuitif et performant. Il doit pouvoir vous permettre de réaliser toutes les tâches dont vous avez besoin, sans vous laisser tomber au bout de quelques mois.

4 – Former les équipes et créer un engouement autour du projet

Impliquer vos équipes dans le projet est le meilleur moyen de le mener à la réussite. 

Cela passe tout d’abord par une répartition des rôles de chacun tout au long du projet. Mais aussi par une formation à ce nouveau système d’affichage.

Chacun doit pouvoir prendre en main le logiciel sans difficulté pour modifier et diffuser les contenus appropriés à tout moment.

5 – Créer ou adapter la charte de diffusion

C’est une véritable colonne vertébrale de votre stratégie d’affichage dynamique. Vous décidez dans la charte de diffusion des contenus que vous allez diffuser.

Qu’est-ce qui doit y apparaître ? 

Le ton à adopter, les types de contenus, leurs différentes dimensions, les choses qui ne doivent pas être diffusées, etc. En bref, les « Do s et Don’t s » de votre communication.

Une fois que tout est posé noir sur blanc, tout le monde dans l’équipe doit être capable de diffuser du contenu cohérent et pertinent, en toute autonomie.

6 – Mesurer, optimiser, itérer

Reprenez les objectifs initiaux, définis à l’étape 1. Et faites le bilan : ces objectifs ont-ils été atteints pour chaque indicateur ?

Pour les indicateurs dont les performances sont en-deçà des espérances, trouvez une façon d’optimiser. Il faut peut-être modifier le type de contenus, la clarté des informations, le rythme de diffusion ou bien carrément l’emplacement de l’affichage digital.

Et dernière étape, après avoir implémenté les optimisations : recommencez pour un nouveau cycle.

Au moment de vous lancer dans l’affichage dynamique (et même avant idéalement), il y a plusieurs étapes à suivre pour mener le projet sur la voie de la réussite. Objectif, emplacement, support, logiciel, diffusion des contenus… Chez Digilor, nos équipes sont à votre service pour vous aider à choisir la solution d’affichage dynamique la plus adaptée à vos besoins. Contactez-nous dès aujourd’hui.

Partagez cet article

LinkedIn
Twitter
Facebook

Sommaire

Ces articles peuvent vous intéresser