Publié par

La boite à outils DIGILOR au service du Digital in store

Digilor digital instore tactile interactive multitouch marketing communication

Il ne s’agit pas ici de dresser un catalogue de la multitude d’outils disponibles pour développer une campagne digital in store pertinente mais plutôt d’en exposer les possibilités en fonction du type d’expérience voulue car au même titre qu’un site internet, les technologies de communication tactiles interactives peuvent avoir des fonctionnalités vitrine, commerciales etc.

Tout d’abord le «in store» s’étend sur différentes types d’applications, généralement identifiées au nombre de 5 :

  • Leads : avec pour objectif principal d’enrichir la relation client en récupérant et analysant un maximum de données et informations sur les consommateurs et visiteurs en point de vente.
  • Univers de marque : L’importance de la cohérence est ici cruciale. Il s’agit de proposer une expérience homogène et logique sur l’ensemble des canaux de communication (tablettes, bornes tactiles …).
  • Connecté : Un point de vente connecté est aujourd’hui indispensable. Les initiatives sont encore peu nombreuses (seulement 6% des campagnes in store intègrent les réseaux sociaux) mais cela tend à se généraliser.
  • Vitrine : Re-sacraliser le produit, le mettre en avant, une exposition enrichissante et plus moderne.
  • Animation : Dans une logique participative, le point de vente se doit d’être, à l’image  des   nouvelles  technologies,   plus   «ergonomique»   et  ludique,   en interaction totale avec le client.

 Aujourd’hui, le digital in store se décline autour de 5 grands types de canaux.

On retrouve en premier lieu le mobile avec le smartphone qui permet de scanner des   QR  codes   ou  code-barres,   de   regrouper   des   car tes  de fidélités dématérialisées, bénéficier du couponing  digital  et, plus récemment, le paiement sans contact NFC, ou la technologie RFID.

Les tablettes tactiles ont à la fois un rôle «vitrine» de présentation dynamique des produits via des catalogues interactifs, mais sont le plus souvent des outils d’aide à la vente pour les vendeurs. On retrouve par exemple, ce type de technologies au sein de quelques boutiques du réseau SFR permettant aux vendeurs d’exposer l’ensemble  de  la  gamme  en  3D  ou  encore  d’avoir  le  catalogue  numérique  à disposition. Il en ressort une image de modernité pour la marque.

Digilor digital instore tactile interactive multitouch marketing communication

Les  bornes  interactives  permettent  de  délivrer  quantité  d’informations  sur  les produits, mais aussi d’orienter le client dans le magasin, de consulter de nombreux contenus de marque ou encore, avec les dernières nouveautés d’écrans transparents, de mettre en valeurs les produits. Récemment, l’enseigne Castorama,  a  développer  une  campagne  de  digital  in store  dans plusieurs de ces magasins en utilisant ce type de technologie. Plus de services pour (géolocalisation, plan du magasin, avis consommateurs etc) rendre la marque plus proche de ses clients.

On retrouve enfin le mobilier intelligent (tables tactiles interactives) et les écrans interactifs, qui permettent l’interaction et l’animation, en particulier depuis le développement d’applications de réalité augmentée. On peut prendre l’exemple de Pull & Bear qui a mis en place une vitrine interactive dans laquelle des mannequins en mouvement suivent les passants pour les inciter à entrer dans la boutique ou encore le développement d’une application sous forme de jeu concours relayé sur les réseaux sociaux grâce à des miroirs interactifs.

Les technologies sont multiples et les possibilités d’interaction avec le consommateur tout aussi importantes. Malgré tout, quatre grands modèles de point de vente commencent à apparaitre comme incontournable.

On retrouve donc le point de vente «vitrine». À l’image des sites internet du même type, il permet de mettre en scène des contenus informatifs afin d’orienter le client, lui offrir plus d’autonomie et rendre l’expérience en magasin plus ludique.

Le point de vente «conseil» ressort lui aussi. Dans cette configuration, l’implantation digitale a pour vocation d’aider la marque a communiquer plus simplement. Notamment en facilitant le travail des vendeurs, en implantant des outils d’aide à la vente, ou des applications de personnalisation à destination des clients.

Digilor digital instore tactile interactive multitouch marketing communication

Le  point  de  vente  que  j’identifierai  de  «transformation»  qui  vise  à  faciliter  au maximum le processus d’achat. Mc Donald’s a été précurseur de ce type d’outils en installant des bornes de commande rapide pour fluidifier les passages en caisses. Il s’agit ici de d’offrir aux clients plus d’autonomies sur des achats simples.

Enfin le point de vente «ambiance», probablement le plus fastidieux mais aussi le plus impactant. Très utilisé dans les enseignes de cosmétiques ou de luxe (type automobile de luxe) avec des univers et contenus de marque très élaborés. Il s’agit ici de faire vivre une véritable expérience aux clients en provoquant l’effet «waouh».

Bien entendu, ces différents modèles sont étroitement liés et connectés les uns aux autres, au point qu’il apparait indispensable de concilier au maximum les différents aspects de chacun d’entre-eux.