Publié le Laisser un commentaire

Paris Retail Week

Paris Retail Week Smart Phygital

Pour sa 4ème édition, le salon Paris Retail Week s’est déroulé sous le thème du “smart phygital”. L’union entre le commerce physique et digital a rassemblé plus de 40 000 professionnels et 800 exposants pour découvrir les nouveaux enjeux de la distribution.

La distribution de demain

Cet événement consacré au retail mettait à l’honneur de nombreuses start-up allant de la gestion du e-commerce à l’aménagement des points de vente en passant par le marketing, le paiement, la logistique. Les principales innovations que l’on retrouve font partie du digital, de l’intelligence artificielle, des assistants vocaux, des enceintes connectées.

En effet, la voix occupe une place grandissante dans l’acte d’achat et dans la vente avec le déploiement des technologies NLP ­(Natural Language Processing) sur la plupart des interfaces digitales. Plus d’un Français sur deux (57 %) pense que les assistants vocaux vont rendre sa vie plus facile.

L’assistant vocal d’Amazon ou celui de Google a noué une alliance avec des distributeurs pour permettre de dicter la liste de courses. Demain, le frigo pourra préparer tout seul sa liste de produits à racheter, il n’y aura plus qu’à valider à l’oral l’heure de la livraison à son domicile.

On parle désormais de commerce conversationnel.

smart phygital commerce conversationnel

Le client est roi

Les données clients sont un élément clé pour les enseignes de e-commerce. Le rôle de la data est encore plus important qu’avant. Le consommateur est plus éduqué sur le sujet, et il a conscience de la valeur de ses données. Il s’attend d’ailleurs à une prise en compte de cette valeur dans le prix du produit.

Le client ne veut plus de contrainte, que ce soit dans les choix des produits, dans la transaction ou encore dans la livraison.

Selon l’étude Havas Paris publiée récemment, 74 % des Français veulent être libres de pouvoir faire un achat à tout moment où qu’ils soient (dans les transports, au travail, chez eux, pendant leurs loisirs).

En revanche, le client veut de l’hyperpersonnalisation dans l’offre, dans les services, dans son expérience d’achat. Mais surtout, les consommateurs recherchent de plus en plus de proximité avec les marques, tant de manière géographique que émotionnelle.

C’est notamment le cas pour Décathlon qui propose de visualiser sous la tente un jour de pluie grâce à des lunettes en réalité virtuelle, pour Amazon qui commence à ouvrir des magasins sans caisse, ou encore pour Auchan qui dématérialise le ticket de caisse et fournit conseils et recettes en fonction des produits achetés.

Il est alors nécessaire de trouver le bon équilibre entre magasin physique et en ligne. Les enseignes doivent soigner leur site internet et proposer une expérience différenciante en magasin avec comme principal objectif : créer un contact privilégié avec le client pour mieux le fidéliser.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *