Nous contacter

Digilor

SERVICE COMMERCIAL 01 41 68 23 76
SERVICE COMMERCIAL 01 41 68 23 76
SERVICE COMMERCIAL 01 41 68 23 76

Quand les bornes tactiles s’installent dans les musées

Borne interactive musée

Le numérique à l’assaut de la culture, et plus précisément des musées. Ce n’est pas nouveau, certes. Cela fait déjà quelques années que plusieurs musées majeurs ou régionaux ont adopté une stratégie digitale dans l’air du temps.

En effet, la mutation de la société vers le numérique a forcé les espaces culturels à s’adapter pour ne pas être en décalage. L’image de la visite au musée barbante, silencieuse et interminable est révolue.

Parce que force est de constater que le musée n’est plus seulement un lieu de contemplation. L’objectif ? Faire vivre de nouvelles expériences aux visiteurs.

Alors comment les nouveaux dispositifs interactifs, tels que les bornes tactiles, s’intègrent dans des lieux de culture comme les musées ? Et comment apportent-ils de la nouveauté ?

Digilor vous éclaire sur le sujet.

Moderniser et mettre en valeur les salles d’exposition

Au musée ou ailleurs, on connaissait les bornes tactiles comme guichets d’achat pour faciliter les paiements, ou comme annexe de renseignements. Elles font aujourd’hui littéralement partie des meubles au cœur même des salles d’expositions.

D’emblée, cela a pour conséquence de donner une image plus moderne et contemporaine des musées. À travers de multiples innovations digitales, le musée devient un lieu dynamique et interactif.

Et ce sont précisément ces dispositifs interactifs et ces bornes tactiles qui donnent vie au parcours au musée, pour rendre ce moment plus ludique.

Mais avec quels genres de solutions digitales au juste ?

Le ludique au cœur de l’expérience au musée

De nouveaux outils numériques pour des sensations nouvelles au musée. C’est la promesse annoncée. 

Les musées s’équipent d’équipements technologiques : tables digitales, sols interactifs, reconnaissance du public, vidéo projections, casques de réalité virtuelle, hologrammes et bien d’autres. Mais surtout des bornes tactiles.

Des photos, des vidéos, des sons, des animations… il y en a pour tous les sens ! Chacun crée une ambiance particulière et renforce la sensation de faire partie du décor, de se retrouver acteur d’un monde nouveau.

De plus, aujourd’hui, les gens consomment l’information de façon bien différente d’il y a quelques années. Ces façons modernes et innovantes de présenter l’information s’adaptent à ces changements et favorisent l’apprentissage et la mémorisation

En étant à l’origine d’une manœuvre, en étant actif plutôt que passif, en étant autonomes aussi, les jeunes sont plus enclins à aller au musée. Une sortie qui, autrefois considérée comme élitiste, est désormais accessible à tous et popularisée par l’essor des nouvelles technologies.

Table tactile anatomie musée

Et concrètement, ça donne quoi ?

Nombreuses sont les communes qui s’équipent d’outils numériques pour mettre en valeur l’Histoire, embarquer le visiteur dans le patrimoine régional ou faire découvrir des thématiques scientifiques inaccessibles au grand public.

Par exemple, à part un chirurgien spécialisé, qui pourrait plonger en immersion au cœur du corps humain pour en comprendre tous les rouages ? À part un historien ayant accès à des documents originaux, qui pourrait remonter le temps, à l’époque de la construction des châteaux français et retracer leur évolution au fil des siècles ? À part des artistes, qui pourrait comprendre le fonctionnement de principes abstraits ? 

Grâce à la réalité virtuelle, aux hologrammes et aux bornes tactiles pour approfondir ses connaissances, tout ceci est possible pour le « grand public ».

Mais ce n’est pas tout. 

Comme les bornes tactiles, il existe aussi des applications pour smartphone dédiées à un musée en particulier (comme le Mucem de Marseille) qui offrent toutes les informations nécessaires au bon déroulement d’une visite. Elles servent en quelque sorte de guide virtuel et rendent la visite la plus agréable possible, pour les grands et les petits.

Vous avez aussi sans doute déjà remarqué les QR code placés sous les œuvres parfois. En scannant avec votre smartphone, il est possible d’accéder rapidement et facilement à une multitude d’informations et contenus numériques interactifs pour prolonger l’expérience au-delà de la visite.

Quand aller au musée devient une sortie dans l’air du temps… Avec la montée en puissance des technologies, les musées rivalisent d’ingéniosité pour attirer le plus grand nombre de visiteurs. Proposer une expérience nouvelle basée sur l’interactivité, le dynamisme, le ludique en mixant les supports digitaux semble être la formule magique pour offrir un moment privilégié aux visiteurs.

Partagez cet article

LinkedIn
Twitter
Facebook

Sommaire

Ces articles peuvent vous intéresser