Publié par

E-commerce : fondamentaux immuables et innovations à venir

E-commerce web to store tendance marketing digital interactif

Le développement des nouveaux modes de communication durant la première décennie du XXIème siècle a contraint l’adaptation des enseignes aux enjeux du commerce cross-canal, suivant au plus près le changement comportemental des consommateurs. De fait, nombreux sont les chantiers de prioritaires d’investissement qui nécessitent une réflexion centrale pour développer un marché prometteur.

Panorama du e-commerce à l’entrée de la deuxième décennie du 20ème siècle

Un marché en pleine extension

Avec une croissance estimée à 24% en 2010, le e-commerce dépasse de loin l’extension des ventes en détail, dont la croissance s’est limitée à 2,2% sur le même exercice. Cette évolution concorde avec la formidable pénétration des nouvelles technologies sur les marchés européen et américain. L’accès à Internet depuis les plateformes mobiles se démocratise : on considère ainsi que 30% des téléphones mobiles des cinq plus grands pays d’Europe sont des smartphones, technologies pourtant peu répandues au début des années 2000.

Des perspectives de croissance encore fortes

Pour autant, avec un taux d’accès global à internet de 40% en Europe, les opportunités de croissance restent encore nombreuses. L’année 2012 a déjà permis de dépasser le cap des 10 milliards d’unités technologiques connectés dans le monde. D’ici 2020, on considère par ailleurs que tous les mobiles disposeront d’un accès internet. Le m-commerce devrait donc bénéficier d’une évolution similaire à celle de son homologue sur ordinateur.

Le commerce cross-canal : un enjeu central de développement

De nouvelles valeurs de consommation

L’irruption du  numérique dans le monde du retailing bouscule les codes du commerce traditionnel. Nouvelle source d’informations, l’internet permet aux consommateurs de comparer et d’évaluer les prix. Le client est également devenu juge,  et joue un rôle marketing important dans les commentaires qu’il est susceptible de laisser sur le web, d’où une exigence accrue envers les marques traditionnelles. La dématérialisation des stocks permet enfin une offre large et diversifiée, ce qui a pour conséquence le développement d’une accoutumance au choix de la part des clients.

L’approche cross-canal du commerce contemporain

La mise en place d’un e-store s’impose donc comme une phase inévitable dans le développement commercial d’une enseigne moderne. Il s’agit de multiplier les canaux de mise en relation, pour répondre aux exigences d’offre et de modalités d’achat du consommateur moderne. Cette étape nécessaire se fait par l’investissement de l’espace numérique, à travers les solutions technologiques proposées par Digilor. Les entreprises entretiennent ainsi une culture du numérique indispensable à la conquête du marché du e-commerce et du m-commerce.

E-commerce marketing digital totem interactif tactile

Les champs d’investissement prioritaires pour pénétrer le e-commerce

Une impression marketing fondamental

Dans un espace ultra-concurrentiel, l’image véhiculée par une enseigne constitue un élément de différenciation fondamental. A ce titre, les solutions tactiles proposées par Digilor s’imposent comme des outils intéressants pour croiser les canaux des mises en relation physiques et virtuels du commerce moderne. Par ailleurs, l’utilisation dont font l’objet ces technologies au sein des showrooms permet de véhiculer une impression de modernité non négligeable. Un travail sur les technologies n’est donc pas à exclure dans les progrès des prochaines années.

La relation client : un élément au cœur du process d’achat

En effet, l’introduction de technologies modernes ne doit pas pour autant détruire les exigences traditionnelles du consommateur lors de l’expérience d’achat. Dès lors, les critères « qualité » du e-commerce, et notamment la fluidité et la fiabilité des sites de retailing sur internet doivent se maintenir. L’introduction du social et des recommandations dans la chaîne d’achat en ligne permettraient aussi de conserver les avantages du commerce physique et y ajoutant les bienfaits du e-commerce. Il s’agit donc de trouver des solutions adaptées aux exigences de ces deux modèles de vente. L’e-commerce se situe donc à un moment charnière de son développement au début de cette seconde décennie. En pleine croissance, il devrait encore gagner des parts de marché dans les années à venir. Il contraint donc les magasins traditionnels à évoluer pour ne pas dépérir, et s’adapter aux nouvelles valeurs de consommation des clients. Les enseignes auraient à ce titre un intérêt particulier à privilégier leur image marketing et leur relation client, dans une perspective de combinaison des modèles traditionnels et numériques de commerce, grâce aux outils numériques interactifs pensés par Digilor.

E-commerce web to store infographie tendance marketing digital