Publié le

Les écrans tactiles sans contact

Comment protéger les écrans tactiles du COVID-19

L’apparition du Covid 19 a remis en question nos habitudes et nos gestes dans la lutte contre la propagation d’un virus. Certaines technologies, comme les écrans et bornes tactiles, se sont avérées vectrices de diffusion du virus. Il est nécessaire de trouver des alternatives pour maintenir distance et précaution entre les individus : les écrans tactiles sans contact direct constituent une piste intéressante. 

Les écrans tactiles sans contact apportent une solution dans un contexte de crise sanitaire

Les écrans tactiles sont partout et entourent notre quotidien : smartphones, distributeurs automatiques de billets, caisses automatiques… Cela se révèle problématique lors d’une crise sanitaire comme celle du Covid 19 : du fait de leur implantation dans notre quotidien, ils sont un vecteur majeur de propagation du virus. Même s’ils souffrent d’usure mécanique au fil du temps et doivent être remplacés, ils restent une voie de transmission.

Mais de nouvelles solutions émergent. Après le verrouillage et l’inquiétude liée au Coronavirus, les consommateurs sont avides de connections positives et trouvent une résonance émotionnelle avec ces nouvelles technologies. L’idée est d’instaurer des écrans tactiles sans contact humain. Le fonctionnement est ambitieux : les capteurs d’humidité permettent de détecter le mouvement, puisque le corps humain transpire et émet constamment des molécules d’eau par les minuscules pores de la peau. L’écran sans contact est donc capable de capitaliser sur un train humain. Les gestes de la main font l’objet d’un suivi, des ultrasons sont envoyés pour créer des sensations sur la main de l’utilisateur et ainsi stimuler le sens du toucher. Des capteurs sont également installés pour permettre de recréer la sensation de réagir au mouvement en temps réel. 

Cette technologie propose une expérience immersive, engageante et sure : les sensations dans la main peuvent être personnalisées et synchronisées avec l’écran (bouton virtuel, bulles pétillantes…). Ce dispositif intuitif apporte donc une alternative aux écrans tactiles, qui atteignent leurs limites dans le contexte actuel. 

 

Les écrans tactiles sans contact offrent une diversité d’interactions

Du fait de l’omniprésence des écrans dans notre société, ce dispositif sans contact offre plusieurs alternatives et de nombreuses applications. Le secteur automobile développe en particulier cette technologie. En effet, les constructeurs automobiles cherchent des solutions pour que leurs véhicules soient les moins infectés possibles. On peut citer ici Jaguar Land Rover, qui mise sur une technologie éliminant la nécessité de toucher un écran et réduisant ainsi le risque de propagation de virus sur les surfaces. Des capteurs en grande quantité sont installés pour prédire le bouton sur lequel l’utilisateur veut appuyer. En approchant simplement le doigt avec près de l’écran et en pointant le bouton souhaité, la voiture va le sélectionner. 

Mais les applications sont diverses. Sur un smartphone, on pourrait penser à la gestion d’une recette de cuisine, où l’on n’aurait pas besoin de se laver les mains pour manipuler la recette. L’utilisateur balayerait simplement l’air pour garder son écran propre. Une télévision pourrait être contrôlée uniquement par des mouvements dans l’air, sans télécommande. L’objectif futur est d’élargir la portée de détection. Les efforts de l’utilisateur sont réduits, ce dispositif offre praticité et simplicité. 

L’instauration d’écrans tactiles sans contact dans notre quotidien présente finalement de nombreux avantages. C’est une technologie qui s’adapte et peut se décliner sous différents formats : distributeurs de billets, bornes de commande dans les gares et restaurants, voitures de luxe, téléphones…. L’appareil réagit rapidement (quelques milli secondes) et offre une utilisation simplifiée. Face à de nouvelles crises sanitaires, nous devrons donc trouver des alternatives à nos technologies existantes, pour les rendre plus efficaces et compatibles avec les problèmes de demain.