Publié le

Pourquoi utiliser un tableau blanc interactif ?

Pourquoi utiliser un tableau blanc interactif ?

Au vu de son utilisation de plus en plus ancrée dans les établissements, vous ne devez plus  être très nombreux à vous poser cette question. Mais il apparait essentiel d’y répondre encore une fois : qu’est-ce qu’un tableau blanc interactif (TBI pour les intimes) ?  

Le TBI est composé d’un stylet, d’un écran muni de capteurs et d’un vidéoprojecteur, le tout  relié à un ordinateur. Ce dispositif pédagogique fait partie des incontournables dans les  établissements scolaires, de la maternelle à l’enseignement supérieur. 

Pourquoi ? Parce que le TBI est un outil qui impacte les élèves, qui bouscule les méthodes d’apprentissage traditionnelles et qui vous motive vous, enseignants, à produire du  contenu éducatif toujours plus intéressant et ludique.

Le TBI, un outil d’enseignement et d’aide à l’apprentissage 

À quoi peut servir un TBI ? Pour commencer, c’est un excellent outil de visualisation des informations. Vous pouvez vous approprier les données projetées par l’ordinateur en les surlignant, en déplaçant des mots ou en apportant des éléments textuels et visuels. Les  élèves adorent. 

L’enseignement est grandement facilité. À travers des exercices interactifs, le TBI permet d’accompagner les élèves en difficulté sur une notion spécifique

Le TBI est un dispositif qui aide à l’apprentissage. C’est bien. Et c’est encore mieux parce qu’il est inclusif, dans le sens où aucun élève n’est laissé de côté. Tout est pensé pour que  les enfants atteints de troubles de l’apprentissage puissent suivre une leçon au même  rythme que les autres. 

Quels sont les bénéfices du TBI ? 

L’aspect interactif est le principal avantage du TBI, aussi bien pour les enseignants que pour les élèves.

Tout le monde a le souvenir traumatisant du prof qui demande à passer au tableau. On se cache derrière un cahier, on feint de ne pas prêter attention et… on pousse finalement un ouf de soulagement lorsqu’un camarade est désigné.  

Aujourd’hui, la donne a changé. Les élèves se bousculeraient presque pour passer au  tableau, ils sont plus volontaires. Le regard des autres tant redouté est concentré sur l’écran lumineux, ce n’est plus un problème. Ils ont donc moins de réticence à réaliser cet exercice.  

Pour les enseignants 

Des leçons plus dynamiques et animées, avec des contenus et des activités variés, vous en rêvez ? C’est possible avec un TBI.  

En plus, vous gagnez un temps non négligeable dans la préparation de vos cours, puisque vous pouvez utiliser des modèles et les modifier à votre guise. Fini le temps perdu à écrire les consignes ou à dessiner un graphique par exemple. Vous vous concentrez sur  l’apprentissage. 

Enfin, le fait de pouvoir enregistrer les leçons, arrêter et reprendre le lendemain au même endroit est super pratique. Ainsi, si des difficultés persistent ou si un élève a été absent par exemple, vous pouvez reprendre facilement. 

Pourquoi utiliser un tableau blanc interactif ?

Pour les élèves 

Les élèves deviennent acteurs de leur apprentissage. Ils ne sont plus passifs, à écouter votre cours d’une oreille ou ne rien voir parce qu’ils sont au fond de la classe. Quand on est dans l’action, tout est plus motivant et intéressant. 

Le TBI attise leur curiosité. Cela leur permet de se familiariser avec de nouveaux outils numériques, sous votre supervision. Pour les présentations orales, le fait d’avoir un support numérique peut faciliter le discours des élèves qui ont des difficultés à s’exprimer. 

Le travail de groupe est également souvent mis en avant parmi les points forts du TBI. Cette  dimension collective offre davantage d’attractivité, notamment lors de corrections  d’exercices.

Le TBI : quels usages ? 

En tant qu’enseignants, vous pouvez laisser libre cours à votre imagination pour créer des leçons super intéressantes. Le TBI s’avère être un outil particulièrement adapté dans plusieurs matières

De la primaire au lycée, vous pouvez l’utiliser pour les matières générales comme le Français, les Mathématiques, l’Histoire-Géographie, ainsi que pour les matières plus spécifiques comme la Physique-Chimie. 

En Français, pourquoi ne pas envisager des activités avec des étiquettes que les élèves peuvent déplacer afin de s’approprier une notion grammaticale. C’est utile aussi pour un travail collectif, où chaque élève vient placer une étiquette avec un mot à classer dans une  colonne.  

En Histoire-Géographie, utiliser des frises chronologiques et afficher des cartes n’a jamais été aussi rapide et facile. 

Enfin, plus besoin de vous déplacer dans un laboratoire de chimie. Le laboratoire vient à vous directement, comme par magie ! Vous n’avez plus qu’à manipuler les Erlenmeyer et autres éprouvettes de façon digitale. 

Ce n’est plus à prouver, le tableau blanc interactif est un dispositif numérique qui favorise de nouvelles méthodes d’apprentissage. Les enseignants comme les élèves ont de formidables raisons d’adorer cet outil, en particulier pour son caractère inclusif. Le TBI intègre des fonctionnalités spécifiques pour permettre de s’adapter à tous les élèves, qu’ils aient des difficultés ou non. Le lien entre enseignants et élèves est alors renforcé, pour une meilleure réussite pédagogique.