Publié par

Quel est le coût d’un dispositif d’affichage dynamique ?

Coût projet affichage dynamique

Pour comprendre toutes les implications financières d’un investissement d’un projet d’affichage dynamique, l’acquéreur doit analyser un ensemble de données, pas seulement le prix de vente du dispositif souhaité. Il va ainsi devoir s’intéresser aux coûts de la livraison, l’installation, la création de contenu à diffuser, le SAV et les mises à jour.

L’affichage dynamique est une technologie très efficace qui s’est considérablement répandu ces dernières années au sein de nombreux secteurs d’activité. On en retrouve énormément au sein des vitrines pour inciter à la visite, dans les magasins pour être plongé en immersion, dans les écoles et bureaux pour simplifier et enrichir la communication interne à l’aide du multimédia. A mesure que l’affichage dynamique gagne en popularité dans le monde des affaires modernes, les offres s’étendent également. On assiste à une guerre de prix mais le coût de l’acquisition du matériel est loin d’être le seul paramètre à prendre en compte. 

Passons ensemble en revue l’intégralité des composantes d’un coût d’acquisition pour un dispositif d’affichage dynamique :

L’investissement initial, le coût du matériel

C’est la composante du prix dont tout le monde a connaissance, le coût du dispositif que l’on souhaite acquérir. De nombreux paramètres peuvent faire varier considérablement le prix :

    • la taille de votre écran. Plus il est grand, plus le coût d’acquisition est important. Chez Digilor, nous en proposons de toutes tailles, du 19 au 86 pouces. 
    • le type d’écran. Un écran outdoor est bien plus coûteux car il doit résister aux intempéries du quotidien, aux tentatives de vandalisme et être capable fonctionner 24/24 & 7j/7.
    • l’armature/le dispositif avec votre écran. Vous pouvez choisir d’utiliser votre écran simplement en l’accrochant sur un pan de mur ou bien vous pouvez l’incorporer à une armature ou un socle pour le transformer en totem, borne, mur d’images etc… 

 

  • la qualité du matériel. Comme pour les téléphones ou les ordinateurs, vous avez des marques qui sont reconnues comme étant sûr et d’autres comme étant accessible à tous mais de faible qualité. Faire le choix du matériel le moins cher n’est pas forcément la bonne solution pour une utilisation sur le long terme.

 

La livraison et l’installation

Très peu souvent annoncés sur les sites internet, attention aux frais de livraison et d’installation. En effet les dispositifs d’affichage dynamique sont souvent acheminés depuis le siège social des sociétés ou celui des fournisseurs. Ainsi si vous résidez à Paris, vous avez de fortes chances qu’ils soient bien inférieurs au coût que représente l’acheminement vers les DOM-TOM par exemple. 

 

Les coûts d’installation varient vraiment en fonction du dispositif. Un écran à positionner sur un pan de mur est une installation simple que vous pouvez vous-même envisager alors qu’une installation de mur d’images est beaucoup plus conséquente et nécessite parfois la venue de plusieurs techniciens.

Si l’on parle de dispositif outdoor, là encore cela représente des coûts non négligeables avec les coulages en béton pour fixer le matériel, les raccordements électriques, etc…

La création et gestion de contenu

Pour réaliser de la diffusion d’affichage dynamique, l’acquisition du matériel n’est pas suffisant. Il faut aussi se poser la question de l’acquisition du logiciel pour créer et diffuser du contenu. Pour imager, c’est comme si l’on achetait un ordinateur pour naviguer sur internet mais que l’on ne dispose pas d’une box, difficile… 

 

Il existe de nombreux logiciels pour la gestion de contenu. Il faut faire un choix entre le prix et la diversité des fonctionnalités des fonctions proposées. Certains sont très peu chers mais ne proposent que des fonctionnalités limitées alors que d’autres offrent la possibilité de créer ses propres campagnes avec visuels dans le logiciel, de les planifier, de gérer tout un parc d’écrans, etc. L’utilisation du logiciel peut aussi sur plusieurs années dépasser le coût d’acquisition du matériel.

Le service après-vente et mises à jour

Certaines sociétés proposent une garantie sur le matériel, un SAV en cas de questions ou de problèmes rencontrés. Alors que d’autres font le choix de fournir le minimum pour passer ces composantes là en option payante. Attention donc de lire les petits caractères sur les devis et contrats pour être sûr de prendre conscience de tous les services associés compris ou non dans l’offre.