Publié par

Supports tactiles et digitalisation : les produits DIGILOR

Digitalisation de points de vente

Alors que le taux de fréquentation des centres commerciaux baissait en 2011 pour la quatrième année consécutive, les solutions tactiles développées par DIGLOR se sont progressivement imposées au sein des galeries marchandes pour rénover le parcours du consommateur et enchanter de l’expérience shopping. La digitalisation des centres commerciaux transforme ainsi l’aspect utilitaire de l’achat en véritable loisir ponctué de divertissements et de services. Pour ce faire, différents types d’outils ont donc été investis. La combinaison des technologies de digital-in-store et des réseaux sociaux offre à ce titre un cocktail étonnant d’efficacité !

S’adapter aux moeurs du consommateur contemporain : la transformation cross-canal des centres commerciaux

Avec le succès croissant du e-commerce et du m-commerce, les consommateurs développent un comportement d’achat cross-canal mixant les canaux d’information. De fait, les centres commerciaux se plient aux nouvelles habitudes de leur clientèle. Preuve en est l’implantation massive de bornes Wifi au sein des structures commerciales, mais aussi l’investissement des marques dans les applications pour smartphones. Off-line et on-line se retrouvent à la croisée de leurs chemin respectifs. Autre exemple, la création de bracelets RFID permettant de bénéficier de bons d’achat après avoir enregistré tel ou tel produit sur sa carte fidélité via une borne de reconnaissance et son bracelet. Cette adaptation constitue une première forme de modernisation des centres commerciaux face à la concurrence accrue des plateformes internet.

Le digital-in-store et supports tactiles ou le déploiement des technologies DIGILOR

L’un des problèmes rencontré par les centres commerciaux dits « classiques » concerne l’interactivité de leur expérience d’achat. Le gigantisme des installations nouvellement créées leur confère en effet un aspect impersonnel qui peut s’avérer reboutant pour le consommateur lambda. C’est pourquoi le centre commercial de Sarcelle a investi un jeu-concours via des bornes digitales de 42 pouces. En scannant sa carte de fidélité, le client participe automatiquement à une loterie organisée par le centre. L’installation permet à la fois de pimenter l’expérience de shopping mais aussi d’inciter le public à utiliser ces écrans riches en information sur les produits disponibles et l’activité de la galerie. Le digital-in-store constitue alors l’instrument principal d’une redynamisation recherchée.

Les réseaux sociaux, un atout solide de fidélisation et de mise en avant

Newsletters, promotions et autres démarchages ont longtemps constitué le programme principal de fidélisation des consommateurs dans le retail traditionnel. Une fois encore, les centres commerciaux se sont adaptés aux nouvelles pratiques sociales pour investir ce qui devient l’interface de communication première de tout consommateur moderne : les réseaux sociaux. Les cartes fidélité sont désormais socialement connectées. Le client peut donc partager ses coups de cœur et ses achats avec ses proches. Les centres commerciaux y voient un double bénéfice : assurer l’aspect ludique du parcours de consommation et favoriser la publicité à travers une visibilité accrue. Des badges sont ainsi offerts à l’entrée de certaines structures afin de permettre au consommateur de « liker » ses produits favoris via son compte Facebook. La dimension sociale de l’achat est alors pleinement réalisée.

A l’image de l’ensemble du retail traditionnel, les centres commerciaux ont su évoluer pour investir les nouvelles technologies présentes dans le quotidien du consommateur. En mixant les canaux d’achat, en déployant des solutions interactives et en exploitant les ressources proposées par les réseaux sociaux, les galeries marchandes se transforment et se modernisent. Et ce grâce aux efforts d’investigation des équipes de DIGILOR.