Publié par

Innovation digitale en pharmacie

Innovation digitale interactive en pharmacie

Malgré une législation contraignante, les produits pharmaceutiques et les pharmacies se convertissent progressivement à l’innovation digitale qui bouleverse le commerce traditionnel. Ils adoptent ainsi les « nouvelles règles du jeu » qui font de l’autonomisation de l’expérience d’achat et du digital signage des éléments centraux auprès du consommateur. On constate donc le développement des solutions digitales pensées par DIGILOR en point de vente pharmaceutique, combiné à l’émergence d’applications promotionnelles dans un mouvement global de croissance de la m-santé.

Simplifier l’accès aux produits et subvenir aux cas d’urgence : les enjeux de l’innovation digitale en libre service

Self-service et autonomisation du point de vente

Quiconque s’est confronté à la difficulté de dénicher une pharmacie de garde en pleine nuit reconnaît le mérite des points de vente automatisés, sur le modèle de la « petite pharmacie créée par Alliadis ». C’est pourquoi le concept de distributeurs pharmaceutiques ouverts 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, déjà répandu aux Etats-Unis, connaît un succès croissant en France. Associé à ce développement, les applications de localisation des points de vente fleurissent progressivement, comme MonPharma24, appli mobile qui repère pour ses usagers les points de première urgence.

Bornes tactiles : un atout conseil maîtrisé

Si les bornes extérieures répondent à un besoin pratique localisé de la part des consommateurs, les bornes tactiles en magasin s’avèrent efficace dans l’expérience d’achat quotidienne. Elles jouent un rôle de conseil et de dématérialisation des stocks qui n’est pas négligeable dans le processus de dynamisation de l’achat en pharmacie. Elles permettent ainsi aux clients de se renseigner en tout discrétion et de commander les éventuels produits qui ne seraient pas disponibles en magasin, offrant les mêmes avantages que les différentes bornes implantées dans le secteur du prêt-à-porter.

Utiliser les innovations digitales pour rentrer dans une logique de marketing

Souvent considéré comme un marché à part, le domaine pharmaceutique profite des innovations techniques pour rentrer dans une stratégie marketing efficace. La technologique Beacon permet ainsi aux clients dotés d’un smartphone de recevoir en temps réel des promotions relatives à leur position géographique dans le magasin. L’enseigne Tarrytown Pharmacy utilise cet atout digital dans le but de mieux personnaliser son offre et susciter la fidélité du consommateur. La stratégie promotionnelle s’exporte en pharmacie grâce à des innovations retail récentes et riches.

L’innovation digitale et le domaine pharmaceutique :

une histoire cross-canale qui s’inscrit dans le cadre de la m–santé et de la e-santé

L’insertion des technologies digitales et informatiques développées par DIGILOR en pharmacie répond à un mouvement global de transition du marché pharmaceutique sur le web et sur le mobile des utilisateurs. La santé est ainsi concernée par le cinquième des recherches web effectuées sur le net, et plus de 4 français sur 10 se disent sous-informés par leur médecin. En conséquence, les usagers se reportent sur le contenu informatif que fournit internet. C’est pourquoi, les industries pharmaceutiques développent de manière croissante des outils d’amélioration du parcours du malade. Le laboratoire Sanofi-Voluntis lance par exemple avec le projet Diabéo, une application d’échange internet avec une équipe médicale spécialisée sur le diabète. Ces mesures digitales entraînent en conséquence une certaine autonomisation du patient, qui devient apte à se juger lui-même.

L’insertion d’innovation digitale de la sorte permet donc de placer l’industrie pharmaceutique dans une logique de marketing semblable à celle des domaines traditionnels du commerce. Outre un accès facilité et permanent aux produits, les solutions digitales présentent un atout promotionnel certain, dans un contexte de mutation internet du marché.