Publié le

Les dispositifs tactiles : un gain de temps au quotidien

Dispositif tactile interactif gain de temps

 

Quelle que soit l’activité concernée, les dispositifs tactiles sont omniprésents au quotidien et permettent des gains de temps considérables.

Si l’on avait déjà présenté les potentialités de la technologie tactile dans les domaines du shopping, de la banque ou du tourisme, ses applications ne s’arrêtent pas là. A travers les exemples de la restauration, des lieux publics et des transports, on verra que le tactile facilite la plupart des tâches et activités quotidiennes.

La restauration : des gains de temps côté client et côté professionnel

Restaurants rapides et restaurants traditionnels s’approprient la technologie tactile pour des gains d’efficacité et une amélioration de l’expérience client. Dans les restaurants rapides, des bornes tactiles automatiques permettent de passer commande et de régler directement avant de retirer son menu au guichet. Intuitives et ergonomiques, ces bornes augmentent la capacité d’accueil des restaurants rapides tout en autonomisant les clients et en diminuant la pression des agents de comptoir.
Le digital fait également son apparition dans des restaurants traditionnels : des tables tactiles spécialement conçues pour résister aux rayures et à la nourriture reprennent et adaptent le concept des bornes tactiles. Ces tables intelligentes permettent d’accéder au menu, de choisir et de payer directement. Elles disposent de caméras infrarouges pour reconnaître les objets posés dessus, et créer un échange interactif entre les utilisateurs et les équipes de service. En outre, elles ajoutent une dimension ludique encore inexploitée dans les restaurants : des webcams connectées permettent aux clients de voir les cuisines ; des applications tactiles intégrées proposent jeux, quizz, ventes flash et réductions.
L’intégration du tactile au secteur de la restauration améliore à la fois le rendement du service et l’expérience client, promettant ainsi un retour sur investissement rapide. Digilor peut accompagner les professionnels dans le design et l’installation d’équipements adaptés à leur besoin, afin de les aider dans cette transition digitale.

Dispositif interactif tactile hausse productivité

Les lieux publics : une orientation facilitée

Il est possible d’adapter les matériels et logiciels tactiles pour optimiser leur usage dans un espace public, à l’intérieur comme à l’extérieur. Dans les centres commerciaux, les gares, ou les musées, de grands totems tactiles orientent et informent le public en affichant un plan 3D et multi-étages du lieu et en offrant aux utilisateurs la possibilité de calculer leur itinéraire vers un lieu précis. Ces bornes interactives intègrent des moteurs de recherche et intègrent les actualités du centre commercial ou du musée, en proposant publicités et promotions. Elles centralisent également une multitude d’informations, permettant à leurs utilisateurs d’économiser du temps : météo, transports, revues de presse, sites culturels à proximité… Leur accessibilité est optimisée avec une interface en plusieurs langues et un affichage spécial pour les personnes à mobilité réduite. Ainsi, par leur utilité et leur aspect ludique, ces appareils constituent un outil formidable de fidélisation des clients et utilisateurs.

Matériel tactile multitouch aide productivité

Les transports : une réservation et un embarquement facilités

Dans les grandes stations de transport, telles que les aéroports ou les gares, les voyageurs peuvent désormais utiliser des totems tactiles afin d’éviter la queue aux comptoirs et de retirer eux-mêmes leurs billets. Avec un très faible encombrement au sol, ces dispositifs rendent les agents d’accueils plus disponibles pour répondre aux attentes des passagers. Les interfaces sont simples, rapides et le matériel solide ; l’utilisation est intuitive et pédagogique. Les voyageurs sont à la fois satisfaits par l’efficacité et le gain de temps permis par les bornes de réservation tactiles qui sont de plus en plus populaires et présentes au quotidien.